GÉNOCIDE RWANDAIS : OÙ SONT LES ENFANTS ? ?

Rwanda
Rwanda

Je n’aime pas avoir à passer en revue des photos d’horreurs telles que celles montrant des gens hachés menu comme c’est le cas s’agissant du «génocide du Rwanda»… Pourtant, j’ai dû le faire car quelque chose me turlupinait.

En effet, alors que mon esprit était occupé à considérer le sort des enfants des «trains d’orphelins» (ICI et ) et des événements de ces dernières années concernant l’Arche de Zoé (kidnapping d’enfants au Tchad), brusquement j’ai réalisé que, dans mon souvenir, je ne me rappelais pas avoir vu des enfants morts sur les photos du génocide du Rwanda. Les événements sont lointains et peut-être avons-nous été épargnés de cette vision d’horreur. Pourtant des photos ont bien été prises de ce massacre et des victimes et, en principe, elles sont supposées montrer ce que balaie l’objectif.

Donc, je suis allée revoir des photos de cet événement et, surprise surprise, il n’y a pratiquement aucun enfant sur les nombreuses photos de morts découpés à la machette. On n’y voit quasiment que des adultes. Les victimes sont des ADULTES.

Où sont les enfants ??

Je vous invite à aller faire des recherches (si vous avez le cœur bien accroché) afin de constater par vous-mêmes ou pour me corriger. On nous dit que deux peuples, les Tutsis et les Hutus, se sont affrontés à la machette (gracieusement offertes par la France, paraît-il, peu avant l’événement…) et le résultat des courses c’est que seuls les adultes sont morts. En principe, lors d’une attaque quelconque ― et surtout potentiellement mortelle ― les enfants effrayés s’accrochent aux jupons de leurs mères ou aux jambes de leurs pères… Pourtant, sur les photos, ces enfants ne sont nulle part !!! Les Africains, c’est connu (on le leur reproche, d’ailleurs, et à tort) ont beaucoup d’enfants… mais pas lors de ce génocide, semble-t-il.

Voici quelques photos de cet horrible événement où l’on peut voir quelques enfants ― si peu d’entre eux… (il faut bien en montrer un ou deux sinon c’est chelou).

Génocide rwandais

En voyant cette photo, de prime abord, je n’ai pas ressenti ni n’ai vu L’EFFROI dans les yeux de cet enfant. Peut-être suis-je devenue totalement insensible… Il me semble qu’un enfant qui aurait subi une telle épreuve de voir sa famille et son peuple exterminés d’une façon aussi sauvage en garderait quelque chose au fond des yeux… L’enfant est grimé de rouge (du mercurochrome ? Nous avons vu les exécutants de l’Arche de Zoé le faire aux enfants Tchadiens) et il est placé devant un tas de cadavres. A-t-il pu avoir été photographié devant un écran vert avant ce montage. Je n’ai pas nécessairement raison.

Enfant rwandais tétant sa mère

On voit ici un bébé d’environ 9 mois à 1 an en train de téter sa mère. Il semble vivant vu la position de son corps ; ce n’est pas un corps inerte. La mère, allongée sur le sol, ne me semble pas plus morte que son fils (mais elle pourrait l’être, bien sûr) car son bras est en équilibre sur le long de son corps : cela frappe en regardant la photo. Une adulte qui serait tombée par terre, surtout morte, de surcroît avec un poids supplémentaire : celui de son bébé, n’aurait pas un bras en équilibre sur le long de son corps. Personne ne tombe comme ça… Essayez !

Génocide rwandais - un bébé parmi les victimes

Un bébé parmi les victimes. Il pourrait être mort… Mais c’est si rare dans ce génocide d’après ce que j’ai vu jusqu’ici de voir des enfants ou des bébés morts au Rwanda à cette époque-là dans cet affrontement entre ces deux peuples. Nous savons que les Illuminati ont l’habitude de présenter leurs crimes comme des «guerres de religion» entre peuples «intolérants», comme de l’inimitié «entre ethnies», comme des «affrontements raciaux» (la mort de George Floyd et BLM en sont des exemples contemporains), etc.

Génocide rwandais - mère et ses enfants

Une mère et son enfant. Je compatis, bien sûr, à l’horreur qu’a pu subir cette mère… La question que je me pose est comment son enfant en bas âge est-il encore vivant ? Nous sommes d’accord que les enfants lors de conflits quelconques sont les plus vulnérables, surtout s’ils sont en bas âge et nombreux. Comment les défendre quand on est soi-même attaqué par des gens maniant la machette ? Comment cette mère a-t-elle pu, dans les circonstances décrites (je n’étais pas là moi-même), sauver sa vie ET celle de son enfant ? Où était l’enfant lors des affrontements ? Je suis évidemment ravie que cette mère et son enfant soient saufs, mais les questions demeurent…

«Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.» ~ Ecclésiaste 1:9

OÙ SONT LES ENFANTS RWANDAIS DU «GÉNOCIDE» ?

La question que je me pose est de savoir si les enfants rwandais des Tutsis et Hutus avaient, au préalable, été enlevés à leurs familles sous quelque prétexte que ce soit ou par la force, la menace ou la ruse… Dans mon article Orphan Trains, j’expliquais comment le génocide irlandais ― qui avait pour but de razzier les enfants des paysans ― avait été passé, dans l’Histoire, comme une famine due à la contamination des pommes de terres (informations glanées dans les vidéos de Michael Tsarion). Est-il possible qu’en 1994, un scénario similaire ― sous l’apparence d’un affrontement sanglant entre deux ethnies ― ait pu se répéter au Rwanda pour récupérer les enfants sans craindre d’éventuelles représailles de la part des parents ? Et une question émerge : QUI a tué les Tutsis et les Hutus ? Était-ce un false flag ? La vérité est-elle ailleurs ?

Je vous laisse cogiter.

En attendant, prenez grand soin de vos enfants et méfiez-vous des gens qui leur veulent trop de bien…

*

*

*

*

*

2 commentaires

  1. […] Le «réamorçage» civilisationnel (pas seulement financier) prévu par les Illuminati consiste principalement à EXTERMINER 95% de la population mondiale tout en récupérant le maximum d’enfants afin de «redémarrer» la civilisation avec des individus malléables à qui ont peut tout faire gober et dont ont peut user et abuser sexuellement et en tant que main-d’œuvre sans aucune limite ― vu que les parents auront été préalablement écartés ou éliminés. Liens : «Orphan Trains» ; La vérité sur notre Histoire ; Génocide Rwandais… […]

Les commentaires sont fermés.