«TRAVAIL AU NOIR» ?

«TRAVAIL AU NOIR» ?

Juste un petit mot pour vous titiller sur la question du «travail au noir». Que veut dire «travailler au noir» ? Y avez-vous vraiment prêté attention ?

Travailler au noir signifie «exercer une activité rémunératrice en dehors des contraintes de la Matrice». Jusque-là, ça va ; vous étiez au courant… Cela signifie : sortir de l’esclavage organisé et devenir maître de ses revenus et de son activité. Il en découle de n’avoir de comptes à rendre à personne.

Dorénavant, on ne devrait pas utiliser l’expression «travailler au noir» – expression conçue pour culpabiliser et stigmatiser ceux qui cherchent à se libérer de la Matrice – mais plutôt «exercer en lumière» car il n’y a que l’OMBRE et la LUMIÈRE dans notre monde ; on est soit dans l’un, soit dans l’autre. Si vous exercez en lumière, cela signifie que vous exercez en tant qu’Homme ou Femme vivant et non en endossant la personnalité juridique. Veillez donc à établir vos contrats hors carcan judicio-matriciel en prenant l’entière responsabilité pour votre activité et vos revenus.

Toutefois, si vous choisissez d’exercer en lumière, cela signifie que, pour l’instant, vous ne pouvez pas vous faire payer par chèque ou carte bancaire mais en espèces car les chèques et les cartes bancaires opèrent les paiement à l’ordre de l’entité juridique (personnalité juridique = entité fictive) sur des comptes au nom de cette entité, et que l’entité juridique étant la propriété de «l’État», tout revenu versé à cette entité appartient de fait à «l’État». C’est la raison pour laquelle «l’État» peut saisir vos revenus par huissiers interposés ou faire bloquer «vos» comptes (qui ne sont pas les «vôtres» non plus…) car, pour raison X ou Y, «l’État» a le droit de récupérer son bien (ne serait-ce que pour vous emmerder).

Quand vous faites des factures – et je vous recommande vivement d’en faire afin que vos nouveaux biens ne soient pas saisis – faites-les faire au «nom» de l’Homme ou la Femme vivant/e que vous êtes : «Jean, fils de Pierre et de Marie», «Jeanne, fille de Renaud et de Juliette» (sur la ligne du prénom) et «ESSENCE ABSOLUE INCARNÉE / JE SUIS» (sur la ligne du nom). Ceci est important car quand on saura que vous exercez en lumière, on cherchera à vous en empêcher, et la première chose qu’on fera sera de tenter de saisir votre argent et vos biens pour vous punir et mettre un terme à cette tentative de libération, mais cela n’est possible QUE SI cet argent et ces biens sont au nom de la personnalité juridique. Si cet argent et ces biens sont au «nom» de l’Âme Éternelle incarnée dans votre corps de chair (l’Âme n’a pas de nom car le Créateur Primordial dont l’Âme est une parcelle n’a pas de nom) et que vos nouvelles factures le prouvent,

C’EST IMPOSSIBLE !!!

Si vous ne pouvez pas prouver que cet argent et ces biens sont au «nom» de votre Âme Éternelle, «l’État» s’en saisira sans que vous puissiez réagir et l’en empêcher. Donc, mon conseil : sortez de la Matrice, si vous le pouvez, et faites-vous payer en espèces sonnantes et trébuchantes ou en nature : services, nourritures, vêtements, etc., car pour mettre la Matrice à mal, il faut cesser de l’engraisser et il se trouve que ce qui engraisse la Matrice, c’est notre labeur, notre créativité et notre énergie…

EXERCEZ EN LUMIÈRE !!!

ET BIENVENUS DANS LE NOUVEAU PARADIGME !

*

*

*

*

Un commentaire

  1. […] Appel du 18 juin : attention danger !!! Message à l’homo liberatus gallicus… presque extinctus Un Glock 9 mm 17 balles semi-automatique… ça vous tente ? Distanciation juridique Déconfinement : Bain & Company Protégeons les enfants ! […]

Les commentaires sont fermés.