ET SI “NOUS, LE PEUPLE” LANCIONS NOTRE MONNAIE PUBLIQUE ?

Verso – 1000 géji

ET SI “NOUS, LE PEUPLE” LANCIONS NOTRE MONNAIE PUBLIQUE ?

Par BibiCabaya

Nous pourrions l’appeler le GÉJI (comme GJ = gilets jaunes) et il serait basé non pas sur l’or mais sur NOUS MÊMES, les Hommes et les Femmes, comme c’est précisément le cas actuellement. La différence entre le géji et les autres monnaies c’est que le géji serait public, et que personne ne pourrait le réduire à la RARETÉ pour s’enrichir sur le dos des autres, d’une part, ni ne pourrait le CONTRÔLER pour réduire certains à la misère tout en s’en mettant plein les fouilles, d’autre part.

Je me suis amusée à créer des billets de géji dans plusieurs dénominations, dont les billets de 5 et 1000 géji que je vous présente sur cette page. Ces billets ne sont pas finals et chacun peut créer ses propres billets avec ses propres images, son imprimante couleur ou non, et sa créativité. Toutefois, les numéros (un seul numéro qui vous est propre par dénomination), le nom de la monnaie (géji) et la signature de l’émetteur (c’est notre signature qui crée l’argent) doivent figurer sur chaque billet. C’est une question de responsabilité. Nous ne sommes pas des faussaires, donc nous assumons la responsabilité de nos actes : nous créons notre monnaie et nous assumons ce fait à la vue du monde. Chacun reconnaîtra donc ses billets quand ils reviendront entre ses mains (si c’est le cas !) après avoir fait prospérer l’économie réelle !

Pourquoi n’ai-je pas opté pour une indexation sur l’or ? Tout simplement parce que, premièrement, nous n’en avons plus en France (Sarközy aurait tout vendu – ou donné – aux Rothschild), et nous n’avons aucun moyen de mettre la main dessus même si des réserves existaient toujours en France (c’est peut-être le cas, mais qu’en savons-nous ?). Les criminels qui nous gouvernent ce sont approprié les richesses qui appartiennent à tous. Donc, pas d’or.

Deuxièmement, l’or n’est qu’une représentation de NOTRE VALEUR. L’or n’est pas la valeur elle-même car il ne se mange ni ne se boit, il n’habille pas ni n’abrite. L’or ne produit rien, ce sont les Hommes et les Femmes de la Terre qui produisent, qui construisent, qui conçoivent, qui créent, etc. NOUS SOMMES LA VALEUR !!

La parité du géji est de 1:1, c’est-à-dire 1 unité de géji vaut 1 autre unité quelle qu’elle soit. Ceci signifie que 1 géji est égal à 1 euro, à 1 livre Sterling, à 1 yen, à 1 yuan, à 1 rouble, à 1 dollar, etc. dans la mesure où la monnaie fiduciaire ne consiste qu’en unités de compte (même si elle porte un nom). Bien sûr, comme Nous, le Peuple ne disposons pas d’un système électronique (similaire au système SWIFT) pour opérer les transactions, il faudra imprimer les billets sur papier ordinaire (60 à 75 g). Chacun pourra donc imprimer la somme nécessaire à ses dépenses avant de quitter son domicile le matin : «Attends, chéri, j’imprime la monnaie !» 😃😃😃 C’est ce dont on nous a privés depuis bien trop longtemps en nous faisant croire que ceci serait une “prérogative régalienne”, expression pompeuse et trompeuse qui signifie que seule la caste de malfrats et de parasites qui nous gouvernent aurait un droit que nous n’aurions pas de créer le MOYEN D’ÉCHANGE dont nous avons besoin et dont nous nous servons ; car l’argent c’est juste cela : un moyen d’échange, et il est plus facile à transporter sur soi que des vaches ou des sacs de grains…

Et c’est ce que font les banquiers et les grandes surfaces : ils créent de l’argent à partir de rien. Comprenez bien que créer de l’argent à partir de rien n’est pas le problème. Le problème c’est quand (1) cet argent est privé, (2) qu’on nous demande de le rembourser, et (3) avec intérêts… c’est là que le bât blesse car c’est une énorme arnaque, en fait c’est un CRIME CONTRE L’HUMANITÉ, dans la mesure où cette situation crée la misère et que, de surcroît, C’EST NOUS qui alimentons les réserves des banques et des grandes surfaces en SIGNANT DES BILLETS À ORDRE (les pseudo “contrats de prêt” et “offres de crédit”). NOUS SOMMES LE CRÉDIT !!!

Puisque nous créons l’argent, nous devrions en profiter car n’oublions pas que l’argent n’a aucune valeur intrinsèque. Il est basé sur la confiance uniquement. L’argent ne crée pas, il n’invente pas, il ne cultive pas, il ne construit pas, il ne fait pas le pain, il ne prépare pas le repas, il ne laboure pas les champs, il n’organise rien, il ne conçoit rien, il ne navigue pas, il n’explore pas, il ne se réjouit pas, il n’aime pas, il n’embrasse pas, il ne veille pas sur la santé, ni sur les enfants, ni sur les gens âgés… l’argent ne fait rien que nous rendre PAUVRES ET MALHEUREUX car nous devons pour l’obtenir GASPILLER NOS PRÉCIEUSES VIES ET NOS ÉNERGIES VITALES à des activités que nous n’aimons pas, qui ne nous contentent pas, qui ne nous procurent aucune joie, aucun développement personnel, voire spirituel, et qui souvent NOUS TUENT À LA TÂCHE L’argent nous appauvrit de toutes les manières possibles. Donc, la meilleure manière de le contrer c’est d’en créer en ABONDANCE car dans notre système bancaire et financier actuel, la “valeur” de l’argent est basée sur sa rareté, c’est pour cette raison que 99% de la population mondiale est en grande difficulté.

En effet, la monnaie en circulation dans le monde aujourd’hui appartient à des familles de particuliers (Rothschild, Morgan, Warburg et al). C’est une monnaie privée à usage public, et c’est pour cette raison qu’elle revient cher et nous coûte pratiquement nos vies ! Cette monnaie privée nous dépossède des ressources naturelles de nos pays respectifs et de la terre sur laquelle nous vivons… Nous devons donc créer une monnaie publique, c’est-à-dire une monnaies qui appartient à tous les membres du peuple1. Chaque individu a la capacité, la prérogative et le devoir de créer de la monnaie, une monnaie qui lui est propre (il n’est pas question de créer ce qui existe déjà car cela porte un nom : la contrefaçon) et basée sur notre énergie, nos compétences, notre temps, notre joie de vivre (ce qu’il nous en reste…), notre vie. Rien n’est plus PRÉCIEUX que ce que je viens d’énoncer, et donc une telle monnaie a plus de valeur que l’or quand elle profite à tous.

Voici, ci-dessous, un billet de cinq géji, recto verso, que j’ai crée afin de titiller votre créativité : il y aura autant de versions de ce billet qu’il y a de gens qui en créeront, et c’est très bien comme ça. L’uniformisation des billets de banques et des pièces de monnaie n’a pour but que de nous contrôler et nous limiter dans notre acquisition de la monnaie… de façon, précisément, à nous empêcher de créer les montants nécessaires à nos activités et à nos besoins. L’acquisition de la monnaie doit être GRATUITE ! Nous ne devrions JAMAIS avoir à TRAVAILLER pour acquérir un moyen d’échange… Nous sommes des créatures du DIEU VIVANT, nous n’avons d’autre autorité que celle de notre Créateur au-dessus de nos têtes — même si, nous le voyons, beaucoup veulent prendre sa place et nous mettre au pas… Ils l’ont fait pendant longtemps mais ce temps touche à sa fin.

Créons donc notre monnaie publique, le GÉJI, et faisons-le circuler en payant pour services rendus ceux qui voudront bien l’accepter (il y a un début à tout). À terme, les informaticiens calés pourront mettre sur pied un système internet et financier parallèle nous permettant d’utiliser le géji en toute liberté et de payer pour tout ce dont nous avons besoin, au moyen d’un terminal ou d’une carte, car le géji est convertible dans toutes les devises puisqu’il s’agit d’unités de compte. Notez qu’un système internet parallèle, le Dark Net (l’internet de l’ombre), existe déjà mais il est utilisé par la clique au pouvoir, dans tous les pays, pour leur “business” de trafic humain, de drogue, de blanchiment d’argent, de prostitution, de vente d’armes, d’évasion fiscale, de trafic d’organes, et j’en passe. Nous voulons un internet propre, le Light Net (l’internet lumineux). Qui veut s’en charger ? Le temps presse…

Recto – 5 géji

Ce dessin est très joli et marrant. Je l’ai aimé tout de suite. À lui seul il résume le mouvement des Gilets Jaunes. Damien Glez est l’auteur de ce dessin, et il serait bon d’avoir son accord avant d’utiliser ce billet ou tout autre billet faisant l’utilisation de son travail. Toutefois, les billets de gégi sont destinés à libérer le peuple de son esclavage commercial et financier, et si Damien Glez donne son autorisation, il entrera dans les annales ! Le billet de cinq unités est probablement le plus utilisés des billets..

Verso – 5 géji

Avec trois exemplaire du billet ci-dessous vous avez un revenu égal à 3000 euros… (le verso est en début d’article).

Recto – 1000 géji

Amusez-vous et surtout informez-vous sur le système financier actuel afin de SAVOIR que vous êtes un co-créateur sur cette Terre : vous êtes les Fils et les Filles du Dieu Vivant. Sachez-le, vivez-le ! Sachez qui vous êtes.


BONUS

Vidéo publiée par Et tout le monde s’en fout, le 03 mars 2017.


Note :

1 Je tente ici de m’écarter du mot “citoyen” autant que possible car il est relatif à la République satanique, criminelle et esclavagiste des francs-maçons et qui, elle aussi, est une entité privée.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.