EST-IL, OU NON, IMPORTANT QUE LES DOCUMENTS ENREGISTRÉS À L’UCC PAR L’OPPT SOIENT «LÉGAUX» ?

Publié le Mis à jour le

angie-schuyler

Par Angie Schuyler

«Aucun pouvoir sur terre ne peut arrêter une idée dont l’heure a sonné ~ Rajiv Gandhii

Au moins, les enregistrements à l’UCC de l’OPPT (One People’s Public Trust) ont servi à réveiller toute l’humanité. Ils nous ont rendus publiquement conscients de la corruption de nos systèmes politiques et monétaires. Ils nous ont informés, sans équivoque possible, que nous avons été trompés. Nous avons été forcés d’en arriver à la dure réalité que tous les systèmes auxquels nous avons permis d’être construits autour de nous en tant que systèmes de soutien (« du peuple, par le peuple et pour le peuple« ) sont en réalité des entreprises basées sur le profit qui drainent les ressources de la Terre et volent toute l’humanité à son insu.

Elles n’ont aucun pouvoir sur nous !

Maintenant que nous le savons, comment pouvons-nous l’ignorer et permettre que cela continue ?

À mon sens, nous devons regarder les choses en face et admettre qu’il n’existe aucun gouvernement réel, aucun tribunal réel, aucun juge réel. La Réserve Fédéraleii est une entreprise privée à but lucratif tout comme l’est le Trésor Public. En réalité, il n’existe aucune entité légale possédant le droit de décréter si oui ou non ces enregistrements sont légaux.

Toutes les entités qui nous ont étranglés par les impôts sont des entreprises privées à but lucratif qui empochent et thésaurisent tout ce que nous leur permettons de nous prendre. Le soi-disant système «judiciaire» n’est rien d’autre que leur système voyou de collecte.

Allons-nous continuer de leur permettre de nous piller, ou allons-nous nous lever pour regagner notre pouvoir ?

Le secteur financier qui est étroitement lié au gouvernement et au système judiciaire est aussi une grande question. Maintenant que nous comprenons que l’argent est une illusion et que nous avons travaillé à mort à payer des intérêts et des remboursements sur un mensonge – l’argent ayant littéralement été créé à partir de rien – que choisirons-nous de faire en réponse à cela ?

Continuerons-nous à succomber à cette charade ? Sommes-nous si apathiques, complaisants, fainéants et irresponsables pour sciemment vendre les générations futures au système esclavagiste qui utilise des contrôles et des niveaux de cruauté et de cupidité de plus en plus féroces ?

Indépendamment du fait que l’on pourrait considérer les enregistrements à l’UCC de l’OPPT «légaux», nous soumettrons-nous volontairement au système esclavagiste et permettrons-nous à la corruption et aux crimes contre l’humanité de perdurer ?

Nous n’avons pas besoin de notre gouvernement et des systèmes monétaire et judiciaire actuels autant qu’ils ont besoin de nous. Sans nous, ils vacilleront et échoueront, et nous serons libres de nous réinventer nous-mêmes selon le plus Grand Bien de Tous.

C’est notre propre énergie qui leur permet de continuer à nous faire du mal. Tant que nous leur permettrons de l’accaparer, nous serons complices de notre disparition programmée. N’est-il pas plus que temps de considérer sérieusement le retrait de notre énergie de leur agenda et, au contraire, de commencer à investir cette énergie dans notre guérison et celle de notre monde ?

Le plus grand service que nous a rendu l’OPPT est de nous révélé la vérité qui a le pouvoir de nous libérer.

La liberté est une idée dont l’heure a sonné !

«On peut arrêter une armée en marche mais on n’arrête pas une idée dont l’heure a sonné ~ Victor Hugo.

Publié le 16 juin 2013

Traduit de l’anglais par BibiCabaya (21 septembre 2016).

Source : Awake and Aware Xanta Site

Note de BibiCabaya :

i  Pourquoi pas lui, après tout ?…

ii  À l’instar de la Banque Centrale Européenne, le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale, la Banque des Règlements Internationaux, etc.

Publicités