UN PEU PLUS PRÈS DE CHEZ NOUS…

Publié le Mis à jour le

 

Bernard Clavière (capture d'écran)
Bernard Clavière (capture d’écran)

«Attendre d’être malade pour se soigner, c’est attendre d’avoir soif pour creuser un puits.» Proverbe chinois

Les deux derniers articles que je vous ai proposés traitent de la santé, comment la maintenir ou la recouvrer, du jeûne, du fait de manger moins pour vivre sain et heureux. J’ai puisé dans des sources lointaines, mais chez nous il y a aussi des tas de choses intéressantes qui se passent et je veux vous présenter aujourd’hui Bernard Clavière. Je lui laisse la parole pour qu’il vous explique comment il s’est guéri lui-même de nombre de maladies qui l’affectaient dans sa jeunesse. D’ailleurs, vous verrez par vous-même comment il rayonne encore de santé aujourd’hui… plusieurs décennies plus tard.

«Un quart de ce que l’on mange nourrit le corps, le reste nourrit le médecin.» Inscription sur une pyramide égyptienne datant de 3.800 av. J.-C.


TÉMOIGNAGE : Élaura, 16 ans, de la souffrance à la santé

Croisade pour la Santé : stage de jeûne et de transformation personnelle avec Bernard Clavière du 04 au 17 février 2017.

L’ouvrage de Bernard Clavière : Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps

Une voix différente sur la santé et la vie : https://www.bernard-claviere.fr/

«Nos aliments devraient être nos seuls médicaments. Mais manger quand on est malade, c’est nourrir la maladie.» Hippocrate


Publicités