T’AS UN KOPECK ? EUH… UN COOPEK ? [Mise à Jour]

Publié le Mis à jour le

Capture d'écran.
Capture d’écran.

Connaissez-vous le Coopek ?

 

«C’est une monnaie numérique complémentaire à l’euro, visant à favoriser les échanges locaux, régionaux et nationaux et à mettre en place une économie nouvelle, plus juste, plus solidaire et sociale. C’est un outil efficace qui permet à tous (particuliers, entreprises, associations) de bénéficier de nombreuses opportunités. L’usage de cette monnaie est sûr, et permet au quotidien de générer un changement dans l’investissement et la gestion des ressources.» LA SCIC COOPEK (Société Coopérative d’Intérêt Collectif)

La mise à jour est en rouge en fin d’article.


Comme s’agissant de toutes les autres monnaies complémentaires et alternatives qui ont vu le jour, l’idée de libération financière est géniale. Le problème c’est que le coopek est intimement lié à l’euro, une fausse monnaie privée d’asservissement. Le coopek pour être libérateur ne devrait pas dépendre des euros car si vous n’avez pas d’euros, vous n’aurez pas de coopeks !

La libération de l’économie passe par le rejet de la monnaie privée et par l’adoption d’une monnaie publique. Une monnaie publique est distribuée à la population afin qu’elle participe à l’économie par sa créativité et son énergie car pour créer une nouvelle économie, une économie qui profite à tous et non plus aux seules multinationales, chacun doit être en possession des moyens de cette économie. Et on ne doit pas ‘payer’ (avec quoi ?) pour les moyens car l’énergie doit être utilisée à participer à cette nouvelle économie…

Il aurait fallu que la SCIC COOPEK soit suffisamment brave et lucide pour se baser sur la seule valeur en cours de nos jours et depuis des millénaires : la valeur humaine. Toute l’économie est basée sur les êtres humains même si on ne le dit JAMAIS : ce sont eux qui construisent (les ponts, les immeubles, les routes, les écoles, etc.) ; ce sont eux qui produisent la nourriture (les exploitations agricoles familiales ou autres, les élevages, etc.) ; se sont eux qui imaginent et fournissent les services, ce sont eux qui créent la beauté autour ne nous par l’expression de leur sensibilité, etc., la liste est longue. Ce n’est pas l’argent qui crée, par conséquent, aucune monnaie se voulant libératrice ne devrait être basée sur de ‘l’argent’ existant, car ‘l’argent’ existant est un piège d’esclavage commercial : c’est une DETTE. Une économie libératrice ne peut être basée sur une dette perpétuelle mais doit être basée sur les hommes et les femmes, c’est-à-dire sur les créateurs !!! Nous, les êtres humains, sommes les créateurs, et nous avons tous une contribution à apporter pour le plus grand bien de notre organisation sociale (je préfère cette formule au terme ‘société’ qui renvoie, à juste titre, à une entité juridique fictive : une entreprise…).

Tout l’argent qui circule actuellement dans le monde, qu’il s’agisse de monnaie fiduciaire ou scripturale, est basé sur l’énergie, le temps, la vie, la créativité, le savoir-faire et la valeur des êtres humains : nous sommes les collatéraux de la soi-disant dette

Le système actuel étant traîtreusement et criminellement basé sur de la (fausse) monnaie-dette, nous devons, pour nous en libérer, d’abord avoir l’argent afin ensuite de créer – et pas le contraire. Dommage que la SCIC COOPEK ne l’ait pas compris ou feigne de ne pas le comprendre.

Il serait intéressant de savoir si la SCIC COOPEK serait prête à accepter les billets à ordre… (non remboursables s’entend !) Si vous avez suivi ce blog depuis son ouverture en août 2014 (et donc avant qu’il ne soit piraté en octobre 2016), vous devez savoir qu’un billet à ordre signé par quiconque est équivalent à des espèces sonnantes et trébuchantes, et que quand les banques vous demandent de le rembourser, c’est du vol et de la fraude. Quand vous signez un billet à ordre, vous créez par ce fait même de l’argent. Ce sont les êtres humains qui créent l’argent par leur signature (un secret bien gardé par le système bancaire !).

J’aurais aimé transmettre à la SCIC COOPEK un billet à ordre de l’ordre de 10 000 coopeks en vue de l’ouverture de mon nouveau compte. Si elle acceptait et que tout le monde le faisait, davantage de commerces participeraient plus promptement et avec plus de confiance au projet car ils sauraient que les particuliers ont les moyens de commercer avec eux. Libérer l’économie consiste à donner à l’Humanité les moyens de vivre et de créer, et ces moyens ne peuvent être adossés à cette fausse monnaie privée d’esclavage qu’est l’euro.

Il me semble inutile de créer ce genre de monnaie si sa finalité est de fonctionner à partir d’une monnaie du système monétaire esclavagiste qui crée l’exclusion du système économique et en prend le contrôle. Prenons le cas des SDF, ces gens n’ont plus rien, ils vivent et meurent dans les rues (et ce n’est pas parce que les médias n’en parlent pas que le problème s’est volatilisé, au contraire : il augmente chaque année car l’économie actuelle crée l’exclusion…). Ces gens pourront-ils bénéficier d’un compte coopek pour acheter de la nourriture ou pour obtenir une chambre dans un petit hôtel qui accepte les coopeks ? [Note : acheter de la nourriture et payer une chambre d’hôtel PARTICIPENT de l’économie !!!] Non, ils ne pourront pas et resteront à subir leur sort dramatique, et artificiellement créé, dans les rues car ils n’ont pas un kopeck, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas d’euros !!!

Le coopek n’est donc pas une monnaie libre, ni une monnaie de libération, c’est une monnaie adossée à un système monétaire frauduleux et criminel, et, ça, c’est bien dommage.

Mise à jour 

Notez que la SCIC COOPEK a parfaitement épousé le mécanisme phare du système bancaire criminel actuel qui consiste à créer de l’argent à partir de rien (contre intérêts = usure) dans la mesure où elle-même le pratique. En effet, pour chaque €100 euros que vous versez sur votre compte coopek, la SCIC COOPEK vous donne 5 coopeks créés à partir de rien (du vent, quoi!) car le coopec N’EXISTE PAS, ce n’est pas une monnaie tangible, il n’est pas basé sur l’or ou l’argent : il est basé sur l’euro. Les coopeks sont juste des euros déguisés en une nouvelle monnaie. Cette monnaie est un leurre. Donc, on vous offre ‘gracieusement’ 5 malheureux coopeks sortis de nulle part… par pure générosité, vous l’aurez compris !

Mais, en attendant, l’astuce géniale de la SCIC COOPEK consiste à vous prendre vos euros durement gagnés qui – bien qu’émanant d’un système esclavagiste de la dette – vous permettent de TOUT acheter PARTOUT dans le monde en échange de ses coopeks dont la circulation est minime, très marginale. Et elle vous rémunère de cette arnaque (à ce stade, n’ayons pas peur des mots) en vous donnant 5 petits coopeks pour chaque tranche de €100 que vous lui verserez. Pensez-vous réellement qu’il s’agisse là d’un marché honnête ou, comme moi, que c’est un marché de dupes auréolé de grands sentiments qui s’appuient sur nos espoirs d’un monde meilleur et sur notre détermination à le créer ? Et pendant que nous sommes limités quant aux services et produits que nous pourront payer avec nos coopeks, la SCIC COOPEK, elle, peut tout se payer avec nos euros ! Elle est pas belle, la vie ?

Je vous laisse y réfléchir. D’ailleurs le seul fait que les médias de masse en parlent devraient vous renseigner sur l’origine de ce projet qui est bien ficelé jusqu’au dernier boulon. C’est un peu comme BitCoin qui a toujours reçu une très large couverture médiatique… car c’était un projet des Rockefeller ! Un projet qui n’a profité qu’à ceux qui, comme pour le coopek, étaient déjà pleins aux as car il fallait ACHETER cette monnaie, comme vous devez ACHETER le coopek, avec de l’argent-dette.

Nous sommes les créateurs, nous devons CRÉER notre propre argent et non l’acheter à des marchands qui nous maintiennent en esclavage commercial. Le coopek, comme l’euro, participe de cet esclavage. Tout le reste n’est qu’illusion. La création monétaire ne devrait rien coûter puisqu’elle est basée sur du vent.

Arrêtez de vous faire enculer, de grâce !

BibiCabaya

10 novembre 2016


 

 

Monnaie COOPEK (Youtube)

Lien : www.coopek.fr/

.

Publicités